Musique

Motocultor – édition 2013. Petit historique : du groupe au festival en open-air, 4e édition.

Photographie de l'article : Nick Oliveri And The Mondo Generator en concert sur la Dave Mustage le samedi.

 

Détrompez-vous ! Le festival Motocultor n'a rien d'une manifestation agricole (bien que le groupe Agressive Agricultor ait joué au Motocultor en 2011), et n'a pas non plus comme le festival des Vieilles Charrues une quelconque origine agricole ou rurale. L'histoire du festival débute avec Motocultor, un groupe de reprises disco et génériques de dessins animés en version metal. Après quelques concerts, le groupe Motocultor a créée son propre festival où il en était la tête d'affiche. Ainsi, depuis 2007, le festival Motocultor est devenu un festival de metal à part entière et depuis 2010, un festival en open-air sur 3 jours, tel un petit frère du Hellfest.

Et pour sa 4e édition en open-air, le festival Motocultor s'est tenu les 16, 17 et 18 août 2013, à Saint-Nolff, sur le site de Kerboulard, site de l'ancien festival Saint-Nolff, dans le Morbihan (56). Sur les 3 jours, le festival de metal a accueilli sur ses 2 scènes (la Dave Mustage et la Supositor Stage), 45 groupes de différentes nationalités (des groupes français, européens ou internationaux) et sur son site 12 000 festivaliers d'horizons divers, soit 1 000 entrées de plus que l'année dernière. Parmi le public du festival Motocultor, 10 nationalités sont représentées ; ce qui montre, comme l'a souligné le patron du Motocultor, Yann Baraillec, lors de la conférence de presse de bilan de festival, le dimanche après-midi, que l'affiche du festival Motocultor, devient davantage lisible et visible dans le paysage des festivals estivaux, y compris depuis l'étranger.

Festival sans terrain fixe depuis sa première édition en open-air en 2010, le Motocultor espère être implantés sur le site de Saint-Nolff, de manière durable pour ses prochaines éditions. Le site de Kerboulard est en effet aménagé pour les festivals en points d'eau et d'électricité (ce qui n'était pas le cas du site de Theix) Les négociations débuteraient en septembre avec la mairie de Saint-Nolff. Et les metalleux ont déjà gagné un bon point, grâce à un comportement irréprochable en matière d'éco-citoyenneté : ils ont prouvé qu'il était tout à fait faisable de faire deux festivals par été à Saint-Nolff (Pour info, le festival Mamm Douar (« Terre Mère) qui a eu lieu le 29 juin 2013 a précédé le festival Motocultor les 16, 17 et 18 août, sur le site de Kerboulard) Après le passage des affreux metalleux le week-end du festival, le terrain du site a pu être quasi réutilisé dès le lundi. C'est du jamais vu ! Même les personnes qui sont affectées au nettoyage du site n'ont presque rien eu à faire...

Festival des musiques extrêmes, le Motocultor se veut éclectique, à taille humaine et ouvert sur le monde. Et c'est un pari réussi pour l'édition 2013 (comme pour d'ailleurs les précédentes éditions). Malgré l'annulation de Eyehategod, (tête d'affiche sludge metal du festival, groupe originaire du Mississipi), l'affiche du Motocultor tient on ne peut mieux la route. Avec deux grosses têtes d'affiches thrash metal, Exodus (groupe américain) et Annihiliator (groupe canadien), le Motocultor arborait une affiche toujours très metal certes, mais plus punk en la journée du samedi avec la programmation le samedi soir du groupe écossais The Exploited, tête d'affiche punk du festival Motocultor ; le groupe avait été programmé pour l'édition précédente, mais avait été annulé. Ainsi, en la journée du samedi se produisait dans l'après-midi : d'abord Collaps Machine, groupe de punk hardcore, ex-finaliste du tremplin breton du Motocultor 2012, puis Uncommenmenfrommars, groupe français de punk rock, sur la Supositor Stage et enfin Nick Oliveri And The Mondo Generator, groupe américain de punk/metal/rock'n'roll sur la Dave Mustage, et en soirée enfin The Exploited, qui étaient très attendus et très heureux, semble-t-il à en croire le sourire béant de leur bassiste, de jouer au festival Motocultor.

 

  • COMMENTAIRE(S) : 0 commentaire(s)
  • commenter



    derniers articles

    La rédac'

    Se connecter

    Rejoignez la redac’

    Si vous voulez dire, écrire, informer… si vous êtes illustrateur, photographe, dessinateur,… (ou pas)…

    S’inscrire

    Connectez vous sur le site
    ou venez vous joindre à l’équipe
    de rédaction (journal, TV, Radio)
    tous les mardis de 18h à 21h
    au CRIJ Bretagne,
    4 Bis cours des Alliés à Rennes.