COMPETITIONS

LES FILMS : [ SCHIMKENT HOTEL ]

SCHIMKENT HOTEL
   

Dans un drôle d'hôtel, quelque part en Asie centrale, Alex, amnésique, cherche à retrouver son passé.

L'intrigue est floue, volontairement sans doute. Aidé par un neurologue et un ancien agent des services secrets français, le jeune homme reconstitue petit à petit l'histoire qui l'a menée dans cet étrange pays ou règne le chaos. Avec deux de ses amis, ils avaient acheté une vieille usine au fin fond de l'Ouzbékistan pour tenter d'échapper à un avenir commun. Mais l'idée, un peu irréaliste, tourne rapidement au cauchemar.

Charles de Meaux réalise son premier film en solo dans une ex-URSS où l'on s'attend chaque minute à voir débarque une quelconque mafia. Mais finalement, le dénouement du film est tout autre (un peu décevant pour ma part). Suspense, road movie, psychodrame, Schimkent Hotel joue avec les genres et crée des atmosphères aussi étranges qu'intéressantes (notamment dans l'usine).

Les dialogues cependant sonnent assez faux. Je lui ai quand même accordé un trois sur cinq (le film est en compétition : on vous distribue donc une petite fiche à remplir), un peu poussée peut être par la présence à l'écran de deux sympathiques acteurs : Romain Duris et Melvil Poupaud.

   
Article : Julie D