Bars en Trans

          TOP DEPART-TOUS DANS LES BARS

Mercredi soir, c?est parti les bars sont entrés en « trans », et pour commencer j?me suis fait un petit sound system au p?tit Bazar. Un sound bien connu maintenant sur Rennes, Big Up, qui nous a joué de bonnes sélections Reggae-Ragga-Dancehall (de Capleton, Luciano, Elephant Man à Sista Carol?).Bref une bonne récitation de classiques du moment et même des plus anciens.
Une soirée qui aura réjoui à la fois le public ainsi que les cinq dj?s, qui à l?occasion des Trans, ont rempli le bar (c?est pas le cas à toutes les soirées !) de « massives » surexcitées et serrées comme des sardines devant le son (chaleur !!!). Et ouais c?est ça les Trans, une ambiance à part.
Seule petite chose à redire il manquait juste un ou plusieurs toasters pour tchatcher sur les riddims, ce qu'il ne manquera pas d?y avoir ce soir puisque le p?tit Bazar accueillera un autre sound system Rennais à culture Jamaïquaine, le Call Jah Crew.
Ca promet?
Article : Romain
          De l’abandon de la scène rennaise
Les TransMusicales, c’est trois jours en décembre, beaucoup de nouveaux groupes nationaux et internationaux, la ville est en fête, il y a des concerts dans tous les bars, trans ou pas trans. La population sort et va au devant des petits groupes qui se produisent dans les bars off. Mais la vie à Rennes c’est tous les jours, toute l’année, et autant dire que c’est pas forcément la trans chaque week end : de moins en moins de concerts dans les bars rennais c’est aussi de moins en moins de plaisir à découvrir des petits artistes de la scène locale. Et pourtant ils sont nombreux. Pour exemple, ce vendredi à 21 heures, dans les bars off, on trouve des groupes bien rennais : Ministère Magouille à l’Artiste Assoiffé, TiZef au Web ou Pierrot Lunard à l’Ere du temps. Ils sont jeunes, ils sont beaux, ils sont bons et ils se produisent avec les moyens du bord pendant les Trans (pourquoi pas toute l’année ?). Pierrot Lunard est un petit groupe pourtant prometteur qui mériterait d’être plus connu. Ils ont sortit leur premier album en octobre 2001 « maux d’esprit », 1000 ventes sur Rennes, ils sont soutenus par la région Bretagne, ils se sont produits à TV Breizh, TV Rennes et M6 Rennes, ils ont été le « coup de cœur » de France Bleu Armorique et diffusé à la Maison de la Radio à Paris. Leur musique est plus que sympa, c’est de la chanson française à texte accompagnée d’une contrebasse, d’un violon et de deux guitares. Jérôme Brunet est l’auteur compositeur interprète du groupe et on peut le retrouver sur le site www.Pierrotlunard.com. Les TransMusicales sont devenues LE tremplin de la scène européenne rock mais il ne faut pas oublier la création locale. Elle est à encourager et sa diffusion doit passer par les concerts dans les bars, et pas uniquement pendant les trois jours de Trans, toute l’année, s’il vous plait !!
Article : Sarah
          Peace Off Squad

Peace Off SquadVendredi 6 décembre, 21 heure, rue Saint Michel. Des concerts partout dans les bars, plein de monde?
Je me faufile à travers la foule pour atteindre le « Carnaby » où se déroule une soirée du label rennais « Peace Off ». Ce label, qui officie dans les musiques électroniques extrêmes, investit ce soir le bar pour nous présenter quelques de leurs artistes.
La soirée s?annonce chargée. Au programme « Fuel In Sekt » qui déverse ses Breaks, nageant du plus Dark Hip Hop au breakcore le plus déjanté, il opère avec une science du mix digne d?un Lynch barré, nous plongeant à volonté dans des univers surnaturels, où seul notre subconscient peut suivre?
Ensuite c?est « Isaaac », invité spécial, qui reprends les platines pour nous entraîner dans un de ses mix Harshcore, mais ce soir, il sort de son terrain familier pour nous livrer un test Hardcore/Breakcore, et c?est avec grand style que celui-ci mène sa barque. Grande prestation?
Ensuite, c?est au tour de « Fishcat » d?enchaîner. Le touche à tout des platines livre un set hétéroclites où se mêlent des passages hard techno et hardcore , un mix intéressant pour le poisson-chat .
Et puis, viens le « Rotator », tant attendu des amateurs de Break ; cette formation, constitué d?un DJ, d?un Live et d?un Toaster, décoiffe tout ; sur une base breakcore piochant autant du Raggae, que du Hip Hop expérimental, le toaster déverse un lyrics apocalyptique Une prestation d?une énergie redoutable ( à voir absolument !!!)
Pour ceux qui serait tenté par mes dires, une soirée se déroule le 14 décembre au Jardin Moderne avec ces mêmes acteurs, plus d?autres?.
Alors venez déboucher vos oreilles !!!

Article : Léto de KATARSIS
          1929 : Un poème, deux chansons


Un poème, deux chansons, un poème, deux chansons? c?est le principe au 1929 ! Ce soir, Bars en Trans commencent pour moi dans ce bar de la rue Saint Mich?, au hasard ! On y voit du monde donc on se dit que c?est bien : on est vraiment des moutons, mais bon, on y va ! Tellement de monde qu?ils en bloquent l?entrée ! Bon, première mission réussie, on est rentrée ! A l?intérieur, du monde, l?air heureux ! bien ça ! Un p?tit groupe, qui chante sur des rythmes reggae, enfin un peu de soleil ! et des poèmes, des bô poèmes, pour refaire le monde ! des thèmes un peu bateaux mais traités avec brio ! (du genre « une chanson sur ma maman? »). Bonne ambiance, tout le monde chante, une heure ça va mais pas plus ! On retourne dans le froid et on atterit dans un autre bar où on voit beaucoup de monde ! Le bar de la cité, on change complètement d?ambiance ! ça mix, ça scratche, ça bouge quoi ! des DJ, déchainés, motivés par la foule qui est « chaude » ! Ca commence sacrément bien pour une première soirée ! La suite au prochain épisode ?

Article : Violaine