LES ELLES DU RÊVE
Dothy
Avril - Mai 2004
 


Il y avait de la poésie dans l'air samedi 13 mars à l'Antipode? Les Elles nous ont emmené dans leur voyage surréaliste en esquissant ces petites histoires qui leur sont propres, où les rapports humains sont exacerbés.

Jalousie, isolement, amour, folie et joie se rencontrent et s'entremêlent au gré de l'écriture déroutante de Pascaline Herveet qui avoue "bien aimer l'ambiguïté humaine". L'écriture étant toujours quelque chose d'intime, Pascaline ressemble quelque part aussi à ses écrits : "je suis assez spontanée, je mélange tout et forcément dans mon écriture ça se mélange aussi : il n'y a jamais un truc super triste et un truc super drôle. Des choses absolument dramatiques me font parfois hurler de rire, mais j'assume mon caractère (à côté de la plaque) ; c'est cette liberté qui s'exprime à travers mes textes".
Sa voix candide mais pleine d'énergie nous fait entrer dans un univers onirique où la cruauté, l'humour et l'étrange se marient avec originalité, car ce qui l'intéresse "c'est surprendre, étonner, en tout cas provoquer des émotions qui sortent du conventionnel".

Pour ce concert, Les Elles sont en petit comité
La chanteuse Pascaline est accompagnée de la violoncelliste Christine Lapouze et de Sophie Henry au piano, à l'accordéon et à l'orgue ; les garçons étant absents. En effet, avec l'album Pamela Peacemaker, les sons plus électro ont imposés l'entrée en scène du trompettiste Pierre Millet et de Stéphane Diatchenko aux machines, "j'avais envie depuis longtemps de faire intervenir des sons plus électro et c'est le personnage de Pamela Peacemaker qui a imposé ça, dans ma tête c'était quelqu'un qui allait en free party" déclare la chanteuse. Sur Siamoises, cette composante électro est plus affinée et Florent Richard arrive à la contrebasse. La diversité semble donc être la clé de la réussite pour ce groupe pluriel ! "Quand j'écris une chanson, c'est comme un petit film, après il y a un travail d'arrangement tous ensemble" explique-t-elle.

Les ailes de la fantaisie nous conduisent vers une opérette cirque
Les Elles explorent un nouvel espace de création artistique avec un spectacle sous chapiteau où musique et cirque vont fusionner. En effet, le cirque du Dr Paradis vient agrandir la grande famille du groupe, puisque ce spectacle articulé autour du répertoire de Siamoises comprendra quatre artistes de cirque et les trois acolytes des Elles. "J'ai envie de travailler surtout sur la sensualité, sur la beauté des corps qui travaillent, de créer un parallèle esthétique entre le cirque et le cabaret" .
Distraction merveilleuse et magique, le cirque est sûrement le spectacle préféré des enfants, d'ailleurs Pascaline est charmée par leur spontanéité, cette légèreté qui leur est propre : "eux, ont cette force, cette capacité de ne jamais s'engouffrer dans le malheur, ce sont des êtres qui sont capable de rire et de jouer dans n'importe quelles conditions. Quand on arrive à mettre du rire et de la beauté dans des moments difficiles, je trouve ça encore plus bouleversant".
Si vous voulez sortir d'un spectacle avec des étoiles plein les yeux et déboussolé par des rythmes énergiques, les représentations débuteront la première quinzaine d'octobre 2004 à Caen, pour se poursuivre en novembre à Bordeaux.

 

 

 

 

 

 

 

 

LES ATELIERS DU VENT
SORTENT 3 CD
Julie
Avril - Mai 2004
 


Les ateliers du vent, créés en 1996 sont installés à Rennes. Il s´agit d´une association d´environ 50 artistes qui invente un lieu de création pluridisciplinaire et cherche à promouvoir la culture en organisant une dizaine d´évènements dans l´année. Cette année, le collectif sort ses trois premiers discs diffusés dans des lieux alternatifs tels que : Rennes Musique, les Librairies Planète Io, Lendroit et Alphagraph, les trois bars suivant : le Henry cording bistrot, l´ Artiste Assoiffé et le Sablier ainsi que la Fnac.

L´été dernier, eut lieu La Vilaine Guinguette, un bal populaire moderne regroupant des activités variées. Le cd (13E50 ) regroupe en live les chansons de Boule, un chanteur qui " glande " dans le style de Sinsémilia, celles de Sainte Jasmine dont la voix est proche de Brigitte Fontaine ou encore Laëticia Shériff, une chanteuse singulière dans la lignée de Beth Gibbons, la chanteuse de Portishead.
Le cd La Cuisine des Ateliers (12E) comprend des morceaux des membres du collectif. S´y trouvent les Clams, un groupe de rock français sympa, Morvandiau, qui a des propos pertinents sur la société avec " c´est ça le blues " dans le genre musical de Merzhin.

Black Betty (13E50 ) est le cd live d´improvisation de la Vilaine Guinguette où Fantazio et Stephen Harrisson, contrebassistes, se sont amusés, et ont, ainsi, créé des vibrations assez atypiques. Elles ne rentrent pas dans un cadre musical précis mais en débordent pour donner une recette qui régalera vos oreilles !