Forum des Initiatives Jeunes
Julie
Octobre - Novembre 2003
 


Les 28 et 29 Octobre, le forum des initiatives jeunes était organisé à la halle Martenot. Il s'agissait de présenter des projets montés par des jeunes, entre 15 et 25 ans, pour la plupart. Ceux ci ont obtenu une bourse de la ville de Rennes par le biais du CRIJ, qui coordonnait cette action. Parmi ceux qui étaient présents,
Zap Rennes, qui a interviewé quelques-uns d'entre eux.

- SORAYA :
étudiante à Villejean a réuni d'autres étudiants du campus pour réaliser un montage vidéo. Ceux-ci ont suivi un atelier de recherche théâtrale, appellé "ART Trans Contemporaine", mis en scène par Serge Tranvouez.
Cette trans contemporaine est une sorte de gestuelle développée par des exercices d?improvisation et de danse. Il s'agit là de pousser les limites de son corps. Une fois la réalisation finie, le documentaire, subventionné également par la Drac, a été présentée au TNB et à la fac de Rennes 2, à Villejean.

- Simon & Sebastien :
ont fait un voyage itinérant en Angleterre durant 20 jours, où ils ont parcouru 4500 kms. A la suite de ce sympathique séjour, ils ont commencé à rédiger un fascicule, qui sera bientôt disponible au CRIJ Bretagne, pour aider les autres à faire des voyages itinérants. Ils envisagent aussi de créer un site internet. Le document comprend une présentation des moyens de transport, les hébergements possibles, les papiers nécessaires et les moyens de paiement conseillés. Le fascicule E 111 est également nécessaire comme document de la sécurité sociale, dans le cas de force majeure qui obligerait à écourter son séjour, par exemple !

- C° REBUS :
La compagnie de jeunes danseurs contemporains appelée RéBUS, a pu partir à Dresde, dans le cadre du projet "Four Times Culture", d?initiative allemande. L?Italie, la Pologne, l?Allemagne et la France se sont associées dans le but de faire se rencontrer des danseuses. Elles étaient logées dans une auberge de jeunesse comprenant plusieurs salles de danse à leur disposition. Il y a eu, ainsi, une rencontre de cultures, durant une semaine, l?été dernier, à travers la danse contemporaine.

- 4 Jeunes adolescents :
souhaitant réaliser un reportage photo ont pu partir à Barcelone. Ils ont réussi a dégager une certaine âme de cette ville, apparaissant dans des photos esthétiques, sur l'architecture elle-même, l'urbanisme et mêmes sur les graffitis. Ils ont pu exposer à la maison de quartier Francisco Ferrer entre Septembre et Octobre et envisagent de présenter leurs photos à Chantepie.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LE LARZAC
Octobre - Novembre 2003
 


Qu?est ce que le Larzac?

C?est un lieu sacré pour ceux qui voient la politique autrement.
Cela commence en 1973 avec le combat des agriculteurs contre l?armée. A cette époque, l?armée était installée au Larzac et voulait plus de terres.
Or il y avait un problème : ces terres étaient occupées par les paysans. Pendant trente ans, ils se sont battus et ils ont finalement gagné le droit d?y vivre.

Depuis, on voit le Larzac comme le symbole de la désobéissance civile. Il y a donc, chaque années, une réunion pour se remémorer l?événement.
Maintenant, bien vivre n?est plus une utopie. Les personnes qui connaissent le Larzac se réunissent pour voir leur rêve se réaliser : un monde sans argent, sans élevage intensif, sans OGM. Un monde qui respecte la nature et l?humain.
Cette année, il y a eu beaucoup de monde (environ 150 000 d?après la police et 200 000 d?après les organisateurs).

Il a fallu fermer certaines autoroutes à cause de flot de gens qui arrivait.

On m?a dit que c?était très bien : Les activités étaient organisées pour tout le monde et elles étaient nombreuses. Par exemple, pour les enfants, il y avait un atelier de cirque sous un tipi.
Pour les plus grands, il y avait des conférences sur les négociations de l'OMC (Organisation Mondiale du Commerce), des concerts (Manu Chao était sur scène le deuxième jour, il y avait près de 300 000 personnes !).

Alors rendez-vous au prochain
rassemblement au Larzac !