Roulez jeunesse ???
Julie / Jan-Fev 2003

8

 


La sécurité, ou plutôt l?insécurité sur nos routes fait actuellement la une de nos JT? On n?entend parler que de répression. Pourtant, la peur du gendarme n?est pas la seule arme dont nos politiciens semblent vouloir user? Ils ont aussi pensé à la prévention, en passant par l?amélioration de la formation.

L?idée, c?est de rendre l?obtention du permis plus difficile, et ainsi, d?obliger à une meilleure formation, et donc à une meilleure conduite. La réalité, c?est un nouveau code et un nouveau permis, dont vous avez peut-être entendu parler, car l?Ille-et-Vilaine a le privilège de servir de cobaye à ces nouveaux examens. Quels petits veinards nous sommes !!! Le nouveau code « fonctionne » depuis le 1er juillet.
Maintenant sur DVD, il a surtout été réactualisé : adieu vieilles diapos jaunâtres et 2CV, place aux questions sur les conséquences du portable, ou de la drogue au volant, questions on ne peut plus actuelles, ce qui n?est pas plus mal. De l?avis d?une spécialiste (moi : je les ai tous essayés, et ne me demandez pas pourquoi?), ce nouveau code a au moins le mérite de transformer ce qui était du bachotage en véritable prévention et formation, même s?il est avant tout plus difficile.
D?ailleurs, les taux de réussite ont chuté dès son application, même s?ils ont remonté depuis. Un point positif : le nouveau code prépare au nouveau permis. En effet, depuis le 1er novembre, il dure 35 minutes au lieu de 20, dont 10 consacrées à des questions « techniques », du style « Qu?est ce qu?une durite ? ». On manque encore de recul pour apprécier les qualités et défauts de ce nouvel examen, d?autant plus que la grève des inspecteurs a bloqué le système pendant presque 3 semaines en novembre. Pourtant, on peut déjà prédire que tout ça ne va pas arranger les embouteillages qui existent sur le chemin vers l?indépendance. C?est simple : d?un côté, plus d?échecs, et donc de plus en plus de candidats, de l?autre des examens plus longs, et donc une diminution de la cadence? Résultat, une petite catastrophe. Sans compter que le coût ne peut qu?augmenter si plus de leçons sont nécessaires. Pourtant, peut-être nos dirigeants ont-ils raison : si moins de jeunes ont leur permis, le nombre de jeunes tués sur la route baissera, c?est logique. C?est peut-être la solution? En tout cas, c?est celle qu?ils ont choisie . Mais que feront-ils pour les autres ??? A moins qu?ils pensent que les jeunes sont les seuls à être dangereux au volant. Ils risquent d?être déçus quand même?

300x260 /13Ko

 


sylvain gaillard

600x800 /30ko

Irak episode 2.
Kaya / Jan-Fev 2003

8

 


Les dispositifs et les préparatifs militaires de grande envergure ont-ils pour objectif de dissuader le maître de Bagdad ? Pour l?instant, les opinions sont partagées, des tensions se font sentir par ci par là. A la Maison Blanche, la tension monte d?un cran. La priorité reste d?abattre l?Irak?Hélas ! L?Amérique montre ses muscles !


Les pays occidentaux semblent bel et bien inflexibles jusqu?à maintenant, les hommes de paix vous félicitent. De Paris à Berlin, l?attaque armée contre l?Irak est jugée ?affreuse?. Le Pape, quant à lui, condamne dignement la guerre alléguée comme ?préventive?. Des manifestations contre la guerre se multiplient dans tous les coins du monde, même aux Etats-Unis. Le maître mot, c?est ?No War?. Malgré les bruits de bottes, des voix de paix se lèvent pour refuser catégoriquement l?hécatombe qui se profile en Irak.


Paradoxalement, les inspecteurs de l?ONU sont à pied d??uvre en Irak, avec pour mission capitale de vérifier si Bagdad possède bien des stocks et programmes d?armes non conventionnelles et des missiles balistiques. A l?heure actuelle, les résultats sont encourageants : Bagdad se montre coopératif, tandis que la guerre est rendue probable, voire inéluctable.


Il importe tout de même, avant de s?aventurer sur le sentier de la guerre, de se pencher sur les motifs et les conséquences néfastes de cette « sale guerre ». Des confusions demeurent, car la politique étrangère américaine est liée à sa politique intérieure. Ainsi, en réalité, cette campagne militaire n?a-t-elle pas des fins économiques directemnt liées au pétrole ? De toute façon, ne soyons pas dupes ! Soyons vigilants?

La guerre n?est pas saine. Le moyen diplomatique est plus cohérent et fraternel, conduisant équitablement à la paix. Aujourd?hui, il est vraiment temps d?y songer, au lieu de s?aventurer dans une destination horrible. La guerre n?a jamais été un moyen de maintenir la paix, elle nous déchire, nous ruine, nous humilie. Les sages de l?Antiquité disaient que la violence empoisonne la vie sociale.
Il est plus digne, cependant, de songer à la paix : celle-ci ne fait pas de mal, au contraire, nous unit les uns les autres. C?est le principe fondamental de la civilisation. La paix, c?est la liberté.
La guerre, c?est un fléau !

 

300x500 /36ko

l'Espace des sciences déménage
Gerard /Jan-Fev 2002

8

 

 

Le chantier du NEC progresse, et déjà se dessinent les grandes lignes du bâtiment. D?un côté, la pyramide renversée et à sa droite, un cône, tout aussi renversé, recevra le nouvel Espace des Sciences, avec pas moins de trois salles d?expos et un planétarium.
Déménagement prévu en 2004. En attendant, l?association propose d?autres manifestations sur Rennes, comme ? les mercredis de la mer ? à la Maison du Champ de Mars, ou encore ? les mardis de l?Espace des sciences ? au Triangle. Au cours de conférences s?adressant plutôt à un public étudiant ou adulte, des scientifiques dialoguent avec vous et répondent à vos questions sur des sujets tels que les mystères des fonds marins, les techniques d?exploration maritime, les aliments du futur, les cuisines du monde?