Les chroniks du spécialiste
Jean /Oct-Nov 2002
 

 

BOOTSY COLLINS
"Play Bootsy" (EAST - WEST)
Voici une nouvelle qui va plaire à tous les funky brothers & sisters de la planète : Bootsy, le bassiste le plus frappé que la terre ait porté est de retour. Et quelle forme ! Dès les premières lignes de basse de “ Play With Bootsy “ (le morceau qui déboule après l’intro), on sent comme des vibrations en nous. Cette tuerie des dancefloors a une rythmique house et s’avère être très efficace même sur les postérieurs les plus réticents. Arrive ensuite un “ Love Gangsta “ très … gangsta avec les Flows West Coast de Snoop et Daz. Au niveau des invités, rien ne manque : on a des grosses pointures de la Soul et du Funk (Bobby Womack, Fred Wesley, Georges Clinton), des vrais rappeurs (Fat Joe, Snoop, Daz) et des représentants du R&B (Kelli Ali, Will Guice, Cherine Anderson). Ajoutez à ça un grand nom de la musique électronique (Fat Boy Slim) et vous aurez un album méchamment groovy qui risque de vous faire bouger les fesses pendant longtemps.

 

MARIO
"Mario" (J.Records/Arista/BMG )
Le nouveau tombeur en culottes courtes s'appelle Mario. Oui, je sais, ça n'a pas d'impact dit comme ça mais si je vous disais qu'outre-Atlantique, ce jeune artiste de 15 ans était la cause direct d'émeutes chez les ados de sexe féminin, vous surveillerez sûrement vos petites soeurs. Pourquoi ? Eh, bien son 1er single “ Just a friend 2002 “ est un gros tube au pays du dollar et son clip passe en rotation sur MTV. Quand on sait qu'en plus Alicia Keys lui produit 2 morceaux et qu'elle ne tarit pas d'éloges sur lui on comprends mieux le phénomène. En tout cas, son 1er album, même si il est un peu court (11 titres !) nous prouve 2 choses. D'abord, Mario sait chanter et il le montre sur chaque chansons. Et enfin, il sait s'entourer vu les producteurs présents sur le projet : Alicia Keys, Warryn Campbell (Mary Mary, Angie Stone) ou encore (Brandy, Tyrese...). Bref, que du bon surtout pour un premier disque. En tout cas vous risquez d'entendre parler de lui bientôt.

 

TRUTH HURTS
"Truthfully Speaking"(Aftermath/Polydor/Universal )

Après différentes apparitions dans divers aspects du show business (chanteuse, auteur, choriste) Shari Watson aurait pu raccrocher tant le succès tardait à venir. Mais c'était sans compter sur l'oreille musicale du Dr Dre qui vit en elle une artiste à part entière, et ce, malgré un charactère pas toujours évident. La demoiselle a la voix des plus grandesune personnalité bien à elle et un style d'écriture très sollicité (on se souviendra des hits pour L.V et Monifah). Tous ces ingrédients font que des morceaux tels que "Hollywood" (avec le Docteur himself) ou "Bullshit" ont ce petit quelque chose qui fait que l'on félicite Dr Dre de l'avoir signée. Du coup, la miss est appuyée par D.J Quick, R. Kelly ou Timbaland pour ne citer qu'eux. Un disque vraiment bien produit donc, que l'on vous conseille fortement.

 

ASHANRI
"ASHANTI" (Murder Inc/Barclay Universal)
Parmi les nouvelles recrues du R&B féminin 2002, Ashanti est à coup sûr la meneuse. Pourquoi ? Voyons, n'avez-vous pas allumé la télé ou écouté la radio cette année ? Ses featurings avec Fat Joe, et Ja Rule ont fait d'elle la prétendante au titre de Rookie de l'année mais c'est son album qui a confirmé l'essai. Avec pas moins de 3 millions d'unités écoulées en l'espace d'un mois et demi, son disque en a fait la coqueluche des radios américaines. Son secret ? Des mélodies douces sur des beats Hip-hop (merci Aaliyah, ndlr), des samples ultra grillés (merci à El Debarge pour les 2 samples) mais surtout une écriture au talent plus qu'évident. Autant vous dire que vous allez, forcément, adorer “ Unfadish “ et ” Fadish “ (les 2 versions de son tube) mais aussi “ Happy “, “ Rescue “, “ Baby “ et “ Over “ (ouf!). Achat indispensable !.

 

350x360 /29ko

 

 

 

 

 

 

400x400 /29 ko

 

 

 

 

 

 

450x460 /36ko

 

 

 

 

400x410 /27ko

 

 

Dj Marrrtin présente
DIRTY DEZER
Laurent /Oct-Nov 2002
 


De la Dérive (JUNKADELIC IKMU /POP LANE)

Vous l’avez peut être déjà entendu mixer dans les lieux tels que l’UBU, le Dejazzey et le petit bazar ou bien même lors des Transmusicales. Si ce n’est pas le cas, ce n’est pas grave. Dj Marrrtin, artiste de la scène rennaise sort son premier album intitulé « De la dérive » . Une atmosphère étrange et électro enveloppe des rythmes funk (Once again), parfois disco. Ici, la bossa prend des allures japonaises (Curry korma paradise) Et le hip hop devient lancinant, voir inquiétant (End thème épilogue et C’est ça qu’est bizarre). Eclectique et homogène, le disque de Dj Marrrtin nous entraîne vers une dérive musicale, sorte de bande originale d’un film imaginaire…
Vous pouvez retrouver Dj marrrtin le 23 novembre pour la deuxième édition de la soirée AEROSOUL PARTY à l’UBU

 


300x300 /14ko

350x350 /19ko

 

TROPICAL STORM
KAYA /Oct-Nov 2002
 


 

TROPICAL STORM
L'album de la révélation du 21ème siècle

On peut dire que cet album sorti en août 2002, est la consécration de 23 ans de travail de Beenie Man. Ce disque d'or contient deux tubes mélangeant les styles et parfaitement i calibrés pour les radios Bad girl et You babe.

Tropical Storm est une aventure du 21 ème siècle où Beenie injecte au reggae hardcore un souffle nouveau. Le très attendu Tropical Storm est taillé de formes musicales, où sont invitées une pléiade de stars de la production et de la musique internationale, visent à faire connaître le Dancehall à un public plus large.
Dancehall est, en fait, le mariage des beats numériques et du laisser-aller : l'avènement d'une musique et de texte parlant de seins, de sexes et de prouesses sexuelles. Le tout symbolisé par « Wicked in bed » (objet au pieu). Le hit mondial de Shabba Rank, le style de reggae de rue très cru et direct, donna naissance littéralement à Dancehall, remontant à la fin des années 70. Le Dancehall s'adapta tout naturellement et donna naissance au ragga, abréviation de l'explicite raggamuffin (va-nu-pieds).
Beenie Man et les Neptunes, l'un des producteurs prodigieux, donnèrent naissance à des morceaux novateurs, dont le premier single de Tropical Storm, Feel if boy, avec Janet Jackson.
La superstar internationale Janet s'est ainsi vue offerte un irrésistible bijou r'n'b, dans lequel elle fait vibrer sa voix si caractéristique posée sur des riffs électro funky. Fresh from yard, hymne hip-hop à l'énergie très sexuelle, fera, sans déception, le bonheur de ceux qui s'attachent aux prouesses textuelles de Beenie Man.

Réalisé fin août 2002, Tropical Storm est déjà vendu à plus de 50000 exemplaires à travers le monde. La musique contagieuse de Beenie Man a toujours été au bord de s'imposer aux Etats-Unis. Lors de la Gavin Black Music Convention de 1996 à Atlanta, il fut invité sur scène par les Fugges afin d'ajouter sa virtuosité de deejay à leur mix ; la foule devient hystérique. Alors, Tropical Storm est bel et bien un précieux. ..un vrai bijou à saisir !

 


350x263 /11ko

350x263 /13ko

 

400x245 /17ko

 

350x263 /11ko