Les rockers ont du coeur !
Kaliméra/Dec 2001
 


Le principe est simple : collecter le maximum de jouets neufs pour faire que Noël reste pour tous les enfants un instant magique.

L'an passé, plus de 2000 jouets ont été distribués pour les enfants rennais défavorisés. Pour que, cette année encore, personne ne soit oublié, les Rockeurs ont du cœur vous concocte une bonne dose d'évènements à ne pas rater ! Les grands rendez-vous :Le vendredi 21 décembre au Liberté à 20h (ouverture des portes à 19 h) Grand concert ou joueront, pour le plus grand plaisir de nos oreilles, les groupes : MATMATAH, FLOR DEL FANGO, LES CAMELEONS , BILLY ZE KICK ET LES GAMINS EN FOLIE, K2R RIDDIM.
Autant dire qu'une programmation comme ça, ça ne se rate pas ! Le prix de l'entrée? Un jouet neuf d'une valeur minimum de 50 F, que ce soit nounours, rollers, playmo, légo, poupées, jeux de société : tous les joujoux sont les bienvenus.
Et, si vous arrivez les mains vides, pas de panique, vous pouvez toujours acheter un jouet sur place. La vente aux enchères des Rockeurs Samedi 15 décembre de 18h à 23h 3éme étage du TNB 1 rue StHélier Restauration sur place Entre galerie d'art et vide-grenier…Une " Vente aux Enchères " délirante, rock'n'roll et bon enfant. Vous y trouverez collectors, cd, photos, affiches, trucs, machins, tout un fatras rigolo ! Il y en aura pour tout le monde et pour toutes les bourses.
Cette vente permettra d'acheter et de distribuer davantage de jouets, et c'est autant de sourires en plus. Petites pépettes ou gros billets…vous êtes tous les bienvenus ! La distribution des jouets Le samedi 22 décembre au Liberté de 11h à 19h Toute la journée : atelier de jonglage et de fabrication de balles , danse orientale, maquillage, pâte à modeler, l'association " Les Petits Débrouillards ", spectacles surprises…pour le plaisir des petits et des grands. Le père Noël joue dans les bars Du jeudi 13 décembre au jeudi 20 décembre une semaine de concerts gratuits ! Les artistes jouent pour le plaisir, les bars soutiennent financièrement l'opération, le public s'y bouscule, et tout le monde s'y retrouve.

Jeudi 13 21H O'CONNELS pl.Parlement de Bretagne TY ZEF (rock festif)
Vendredi 14 21 h LE ST GERMAIN pl. St Germain VINCENT EYRE (chanson française)
21 h SYMPATHIC BAR 11 rue st Michel ADAM'S APPLE PIE (rock)
21 h L'AMARYLLIS 12 carrefour Jouaust LULU SWING (jazz manouche)
Samedi 15 20 h 30 LA PAILLOTE 24 pl. des Lices KERISTYLE BABOOK (reggae)
21 h LE 1929 13 rue St Michel JOHN KANAK (chanson festive)
21 h GWEN HA DÛ 24 rue Nantaise SOUS RESERVE (rock)
Mardi 18 21 h LE 1929 13 rue St Michel CHAPÔ BAS (chanson)
Mercredi 19 20 h 30 LE SABLIER 70 rue Jean guéhéno PAUL ET ROBIN (chanson) Entrée 20 F/ recette reversée aux Rockeurs
21 h L'ARTISTE ASSOIFFE 4 rue St Louis LA TRIPOTE (chanson)
21 h LE DEJAZEY 54 rue St Malo SCALES NA SATISFA (reggae-fusion)
Jeudi 20 19 h LATITUDE 10 rue de la Parcheminerie SOIREE DJ.

Enfin, si vous manquez d' " Idée-Kdo " pour Noël, voici pour vous la… compil' du Père Noël . Les 18 groupes présents sur ce CD ont enflammé les scènes des rockeurs ont du cœur depuis 97. Découvrez ou retrouvez : Les caméléons, Billy Ze Kick, Freedom For King Kong, Le Maximum Kouette, Percubaba, La Ruda Salska, Matmatah, Simba, Mass Hysteria…. CD en vente à 50 F à la FNAC Rennes, Rennes Musique et à l'Espace services du CRIJ Bretagne. Un grand merci à tous et en avant la musique ! Contact : Association Grenouille and Co Glanret 35 580 Guichen 02 99 57 57 46

 

Laurent LEFEUVRE
600x400/38 ko

 

 


350x345/11 ko

 

 



400x228/17 ko

 

 


r> 450x300/11 ko






250x180/12 ko

 

Jazz à l'Ouest
Guillaume /Dec 2001
 

 

Du 2 au 10 novembre 2001

A la MJC Brequigny à Rennes

Le Jazz n'est pas en voie de disparition…

Aucun doute n'est permis, alors que le troisième millénaire s'installe sûrement, le jazz est toujours en pleine forme et le talent de ses ambassadeurs lui garantit un long avenir sans la moindre ride. C'est donc avec un plaisir difficile à contenir que je me suis trouvé parmi les spectateurs chanceux de cette nouvelle édition de Jazz à l'Ouest. En effet, le choix très sûr de la programmation ainsi que la passion légendaire des Bretons pour le jazz ont eu tôt fait de combler les salles.

Energie et mélange,
Tel aurait pu être le titre de cet article tant ces deux notions illustrent ce que fut le festival cette année. Energie tout d'abord, comme une constante dans les concerts de cette semaine d'exception. Le ton fut lancé dès le premier soir par le quartet de Stefano Di Battista qui embrasa littérallement la salle du Pôle Sud, remplie jusqu'au dernier siège. Energie encore avec la prestation du septet d'Omar Sosa, le pianiste Afro-Cubain, au concert duquel bien malin fut celui capable de dire qu'il s'agissait d'un public de jazz lovers tant il remuait. Ainsi les deux musiciens, tout comme la grande Tania Maria avaient décidé de montrer que dans le Jazz aussi on mouille la chemise…

Mélange ensuite avec une diversité de sonorités qui n'a d'égale que la diversité d'origines et d'influences des musiciens qui composèrent cette affiche 2001. Italie, Brésil, Etats-Unis, France, Cuba, les musiciens venaient tous de pays aux cultures musicales très fortes, d'où un métissage impressionnant. Omar Sosa et Tania Maria illustrèrent sans doute le mieux cette idée, jouant dans des formations aux origines mélangées et venant de pays où le métissage, humain et musical, est déjà une culture. Au chapitre du mélange on saluera le Franco-Americain Jacky Terrasson avec un répertoire de standards de la chanson française, sans oublier une reprise délicieuse de Georgia On My Mind, morceau Ô combien cher à mon cœur.

On saluera également tous les artistes de la scène locale qui jouaient en ville pendant la semaine, parmi lesquels Les Pintades dont les mines enjouées et la chaleur de leur jeu réchauffèrent le public du Chat Qui Pêche. En espérant vous retrouver, vous, lectrices et lecteurs assidus dans les rayons jazz des disquaires et pour l'édition 2001 Jazz à l'Ouest.

 

 

 

On a gagné !!!!!
Vio/Dec 2001
 


On a gagné !

Le Samedi 24 Novembre a eu lieu à Paris la remise des prix de l'association J-presse, association nationale de la presse d'initiative jeune. ZAP était nominé pour le prix du Jury des journaux de villes et de quartiers. Pour l'occasion deux rédacteurs et la coordinatrice de Zap se sont déplacés à la capitale.

Au programme : un concours d'interview, un concert et la remise des prix. Le concours d'interview a été mis en place afin d'animer l'après-midi. Beaucoup de journaux étaient présents d'Ardèche, de Bretagne ou de Paris. Chaque journal avait 2 minutes et 2 questions à poser au groupe TRYO pour gagner le prix de la déstabilisation, celui de la pertinence et celui de la répartie. Des adolescents rebelles qui provoquent aux collégiens naïfs, TRYO en a vu de toutes les couleurs. Laurent, un des dessinateurs de Zap a posé sa première question en dessin, la deuxième fut posée par un extrait de chanson du groupe " les Malpolis " : le tout a surpris et fut récompensé par la prix de la pertinence.
Nous avons donc gagné 2 places pour aller voir Brigitte Fontaine, Higelin, Tryo et Sergent Garcia le soir même. Vint ensuite la remise des prix….Zap a été nominé dans une catégorie où une trentaine de journaux se présentaient….et il a gagné !
Zap est donc doté maintenant d'un lecteur mini-disque pour une meilleure qualité d'interview et d'un titre national de prix du jury dans la catégorie " Journaux de villes et de quartiers ". Alors, félicitations à tous les rédacteurs, continuez à écrire, et si vous êtes intéressés, n'hésitez pas à vous joindre à nous !


500x335/13 ko

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tournée des bars...en TRANS'!
KIFranck/Dec 2001
 

 

Les bars en TRANS' c'était noir de monde !

Impossible de recenser le nombre exact de visiteurs pour certains lieux tels que le : Dejazey, le Muséum café ou le Cactus…
Tous styles de musique se trouvaient représentés afin que tout le monde puisse y trouver son compte. Des formation les plus attendus ( Big soul, Sanseverino, Les 10 Dubians) au groupes locaux ( KGB, petit peuple). Le vivier de la scène française s'est retrouvé dans les bars. Certains idéalistes vous diront qu'ils n'ont vu aucun groupe sortir du lot, et pourtant, en fouinant bien, il m'est arrivé de faire des rencontres surprenantes au croisement d'un bar. Comme celle jeudi soir, au village des TRANS' avec STUPEFLIP, plus déjantés qu'eux ça n'existe pas !
Une whouach hors du commun des mortels, entre paillettes et stupeur, il te transmettent leurs vision du bonheur autant par leur style, que leurs textes.
Ensuite, ils m'ont conseillé de ne manquer sous aucun prétexte un groupe de leur connaissance. C'est donc grâce à eux que je me dirige, le vendredi, vers " le Dejazey " afin de voir le concert rhytm'n blues jamaicain des " Jim murple mémorial " alias " les préhistoriens du Ska/Reggae " qui ont pour influence des groupes tel que : les SKATALITES, SHIRLEY and LEE et ERIC MORRIS pour les plus connus. Vous avez aimé leur concert ? Découvrez leur dernier album "Play the Roots " sous le label : Patate record.